Payoff_MaisonDegas_222_fr

En hôtel comme chez soi, dans le centre de Naples, sur la Piazza del Gesù Nuovo, dans la maison historique de Degas.



home_0_1

Centralité de l’emplacement, une attention personnelle, reconstitution de l’atmosphère particulière de la vieille ville entre les sédiments et les traces d’époques passées.

Il était une fois, il y a longtemps …

Monastères austères, églises enrichies par la créativité de l’époque baroque, cliquetis des sabots des chevaux, carrosses étincelants pendant les célébrations, palais princiers en pierre, et puis… une foule d’activités artisanales : verre, cuivre, céramique, mandolines et autres instruments de musique, couturiers : les mains-d’œuvre de la capitale de Naples.

Aujourd’hui au n.53 de la Calata Trinità Maggiore, à la piazza del Gesù Nuovo, vous découvrirez, entre la pierre ciselée du seizième siècle du Palazzo Pignatelli di Monteleone et le léger bourdonnement de la route, notre petit mais chaleureux hôtel.

Emplacement idéal, soin des clients, renvoi aux atmosphère particulières de la vieille ville entre les traces des époques passées.
La Maison Degas sur la Piazza del Gesù Nuovo est le point de départ idéal pour un séjour culturel et émotionnel.
On commence à découvrir que 3000 ans et plus d’Histoire parlent à travers la pierre modelée par les magnifiques architectures et l’alternance de petites rues qui s’ouvrent: tout cela exerce une fascination particulière qui permettra de saisir nos clients par le murmure des places et leurs traditions historiques et artistiques…

L’accueil à la Maison Degas … une rencontre, un échange entre sensibilité, l’occasion de se connaître entre un bon café, une agréable et douce musique et un avant-goût de la pâtisserie typique.
Ceux qui nous choisit est un client qui mérite l’attention.

Notre Hôtel est situé dans une position stratégique

Sur la Piazza del Gesù Nuovo, au début de Spaccanapoli et les Decumani. C’est un des accès au centre historique, reconnu Patrimoine mondial de l’humanité UNESCO. Entre l’austérité gothique, la sérénité et la préciosité du cloître, dont l’intérieur est en majolique ; dans le complexe monumental de Complesso Monumentale di S. Chiara sous le regard charitable et rassurant de la statue de l’Immacolata, au-dessus de l’obélisque, qui accueille nombreux pèlerins affluants en continu à l’église du Gesù Nuovo ; vous pouvez séjourner dans notre petit hôtel situé dans le Palazzo Pignatelli di Monteleone du seizième siècle, aujourd’hui monument national. Une inscription sur le côté droit du portail, donnée et placée en 1996 par l’Institut français Grenoble,institutfrancais rappelle que là, il a vécu la famille de Hilaire German Edgar Degas (1834 – 1917) et que ce grand peintre et sculpteur impressionniste français a vécu et travaillé ici..

dscf1120LE CENTRE HISTORIQUE DE NAPLES a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1995, pour les raisons suivantes : Naples est une des villes, les plus anciennes en Europe, dont le urbanité contemporaine préserve les éléments de sa longue et importante histoire.

La position centrale de l’hôtel révèlera aux clients les traditions, les événements culturels, les congrès, les beautés historiques et artistiques de la vieille Naples, mais aussi ces le rues commerçantes. Pour ceux qui font un voyage de loisirs, de culture, de relaxation, pour ceux qui restent pour les affaires et veulent un environnement calme, dans le centre historique, qui est situé stratégiquement afin d’optimiser tous les besoins de transport.

Réserver



Dans la ville napolitaine entre les mémorables pizzas et monuments historiques : de Spaccanapoli à la Piazza del Plebiscito, en passant par les quartiers de Chiaia et le célèbre monastère de Santa Chiara. Voilà, elle est encore, Spaccanapoli, droite, comme tracée à la règle après des siècles et des siècles, la rue, la plus célèbre de la ville de Naples, au cœur du trafic et de la route des marchandises.

Corriere della Sera, 05 settembre 2013

Leggi altro

A Naples, comme chez vous.

Nous avons l’intention de donner aux clients la perception d’être chez eux, en suggérant des rencontres de loisirs et culturelles que la ville a à offrir (événements, conférences, expositions, concerts, spectacles, etc.), avec une attention particulière à l’importante tradition de l’artisanat de Naples en tant que capitale du royaume ; l’art contemporain et les produits typiques de l’oeno-gastonomie napolitaine et de la Campanie. Et puis… au matin, une rencontre, une atmosphère conviviale, « une conversation » pour découvrir la tradition de la pâtisserie napolitaine avec des échantillons de spécialités savoureuses …le tout animé par une douce musique, avec la virtuosité instrumentale du répertoire de la musique classique et du jazz.

Les services

  •  Salle de bain privée avec douche et sèche-cheveux
  •  TV à écran plat
  •  Téléphone
  •  Accès au WiFi
  •  Chauffage central
  •  Climatisation
  •  Coffre-fort
  •  Lit supplémentaire ou berceau (sur demande)
  •  Vente de billets pour les concerts, spectacles, théâtre, événements sportifs
  •  Petit déjeuner de 8h00 à 11h00
  •  Réception de 8h30 à 23h00
  •  Transport des bagages (sur demande)
  •  Pressing (sur demande)
  •  Service Bar dans la chambre (sur demande)
  •  Stockage de bagages gratuit
  •  Informations et matériel touristique
  •  Garage externe conventionné
  •  Service de nuit avec operateur disponible sur appel
  •  Réservations pour les visites guidées et excursions

Services Extra

  •  Organisation de transfert de et vers l’aéroport, la gare et le port de Naples avec des tarifs spéciaux
  •  Service de navette pour les petits groupes (min. 8 personnes)
  •  Services d’agence de voyage et tourisme
  •  Vente de billets maritime et ferroviaire
  •  Visites guidées et excursions thèmatiques
  •  Location de voitures avec ou sans chauffeur
  •  Location voitures
  •  Location vélos
  •  Convention avec salle de gym et centre bien-être
  •  Service fax et photocopie

Contactez Nous

Il tuo nome (richiesto)

La tua email (richiesto)

Il tuo messaggio

Inserisci il seguente codice captcha

  accetto le condizioni espresse in Privacy Policy

Réserver

degas-in-a-green-jacket-1856

La maison historique de Edgar Degas

Pendant les vingt premières années de sa carrière, Degas expérimente tous les genres des peintures. Il préférait les portraits. Dans ces peintures, les éléments auxiliaires assument parfois une telle importance que les œuvres apparaissent jongler entre le portrait et la nature morte. Il était à mesure de composer de grandes toiles ambitieuses comme La famille Bellelli.
Au début de 1860, Degas aborde le genre de la peinture historique, en s’appuyant d’une manière très personnelle sur différentes sources d’inspiration. . Il n’abandonne pas , pour le moment, la peinture de genre. Ensuite il a la passion pour le courses des chevaux, puis la danse, l’opera, les caffè-concerto, , et la vie quotidienne.  

La danse est un sujet qui va marquer de façon indélébile la carrière de Degas. Il était séduit par les danseuses qui illuminaient la scène. Elles étaient, pour lui, comme les étoiles desquelles le regard ne pouvait pas s’échapper. Il les peignait lorsqu’elles s’apprêtaient, dans les coulisses et lors de leurs performances. Les images évocatrices des danseuses peintes par Edgar Degas sont présentés dans chaque chambre de l’hôtel..

Degas et les danseuses

[…] Le mouvement c’est le thème favori de cet homme sédentaire qui dit que pour travailler de manière productive il faut “monter à bord”. Prisonnier d’un laboratoire où il recrée la réalité, celui qui, selon Valéry, « n’a rien vu en rose » exprime douloureusement des instants délicieux et fugaces. Il transforme la toile muette en un champ d’action, il en fait le lieu de la durée et de la profondeur. Extrait de « Degas – Ballerine », Arnoldo Mondadori Editore, Collier « La Tavolozza », 1956.

Les leçons de danse, tous les exercices préparatoires, la vie des boîtes, les coulisses, les gestes triviaux comme les gestes professionnels excitent sa curiosité pas moins de la représentation vue par la salle et par l’atmosphère d’irréalité qui est crée sur la scène, par la complicité des costumes, de décor, des projecteurs et des ballets.
Combien de matins, combien d’après-midi passés à rue Le Pelletier ou au réduits de l’Opéra, à observer la « classe des petites » s’entraîner à la barre, aux ordres de l’ancien maître du ballet en blouse.
Des centaines de dessins, des gravures, des peintures, des pastels, des monotypes témoignent de la passion avec laquelle Degas a étudié ces scènes de danse qu’il a ravivé ultérieurement une par une sur la toile, en transformant les fugitives impressions en durables performances de grâce.
[…] A partir du pastel, Degas a inventé les effets les plus inhabituels. On dirait que personne avant lui a été en mesure d’exploiter si habilement les « tons froids » pour exalter, avec le contraste, les tons chauds et faire des figures isolées (comme l’étoile de la collection Camondo) ou un groupe (les trois, les quatre danseuses), prises dans l’action ou au repos, les plus beaux bouquets.
Extrait de « Degas – Ballerine », Arnoldo Mondadori Editore, Collier « La Tavolozza », 1956.

Degas à Naples

Edgar était fils de banquier d’une famille noble, Auguste Degas et de Célestine Musson, liée au Barons Belelli de Naples. Edgar Degas voyage fréquemment entre 1856 et 1860 en Italie, d’abord à Naples, où sa famille résidait, puis à Rome et Florence.
Palazzo Pignatelli di Monteleone est le cadre merveilleux où le jeune peintre a vécu pendant son séjour à Naples, avec son grand-père Hilaire qui l’aimait beaucoup. Dans ce palais réside encore le dernier descendant de la maison Degas.
Naples a, sans doute, laissé une marque indélébile dans la formation du peintre tant du point de vue artistique que dans le développement de la personnalité. Degas est intéressé pas la réforme des arts à Naples et son esprit est réceptif et sensible au nouveau.
Il est intéressé par l’art de Filippo Palizzi. Il est certaine que Degas a eu des contacts directs et fréquents avec la peinture napolitaine.

Les années de jeunesse

En le 1854 il était à Naples depuis longtemps déjà et il a pu prendre contact avec l’Institut royal des Beaux-arts.
Degas est souvent au musée des Bourbons où il réalise de nombreuses copies de textes anciennes. Il est présent à Herculanum et Pompéi, où il a étudié les mosaïques et les peintures. Il a une prédilection pour la Naples souterraine, il visite les catacombes de Saint Gennaro, il copie les peintures murales, véritables exemples de l’art paléochrétien. Il est intéressé par les intérieurs des églises, il copie un Donatello dans la chapelle Brancacci de S.Angelo a Nilo et continue son itinéraire culturel.
Le jeune Degas avait laissé ses études de droit pour se consacrer entièrement à l’art. Le père, Auguste Degas, était né à Naples et était banquier à Paris. Il comprend parfaitement la passion de son fils et l’encourage. Hilaire Degas, son grand-père, fait de même. Le grand-père de Degas, Hilaire, est à l’origine de la souche napolitaine de l’artiste. Il fuit Terrorese en 1794, et se réfugie à Naples, où il devient banquier et il se marie avec une napolitaine.
Naples a été le point de départ de l’artiste. Degas, s’est toujours exprimé dans le napolitaine vernaculaire en laissant ses contemporains français étonnés. La racine de son art est différent, plus éloignée du monde culturel parisien.
Degas restera subjugué par Naples, il en aura une admiration durable liée à son art et à sa civilisation. Dans l’art de Degas émerge clairement, limpidement, l’idée de la curiosité, de l’observation des choses, des animaux, des hommes, du sens de l’ordre et de l’harmonie des mouvements. C’est le résultat d’un esprit curieux, jamais satisfait de ce qu’il a, mais toujours à la recherche de quelque chose de nouveau : dans tout ça est contenu non seulement le « style » et la « poétique » de Degas, mais son être profondément et emphatiquement proche de l’esprit et les moyens de concevoir la vie qui le rapproche beaucoup de la nature de la Méditerranée napolitaine, au sud de l’Italie.
« Degas et Naples … Les années de jeunesse » par Rosa Spinillo.

FOCUS: le Palazzo Pignatelli di Monteleone

entrata_frontale_palazzoLe palais, qui est aujourd’hui monument national, a été érigé au XVIe siècle par la duchesse Giroloma Colonna et occupait l’entière insula entre la Calata Trinità Maggiore, la via Domenico Capitelli, la via Maddaloni et le vico Monteleone a été délimité avec la propriété du Marquis. En Origine, le palais abritait aussi des tableaux réalisés par Paolo De Matteis, qui illustraient certains épisodes de l’Enéide et de la Jérusalem libérée.
En 1718, le duc Niccolò confiait à l’architecte Ferdinando Sanfelice la rénovation de la partie centrale du palais.

Les intérieurs : après la première rampe des beaux, brillants et impressionnants escaliers en piperno (roche magmatique présente dans les zones où il ya eu une activité volcanique. Le piperno abonde en Campanie), le visiteur arrive dans une antichambre, avec un escalier de marbre blanc, encerclés de volutes doux, fabriqué afin d’inviter à la salle suivante. Ici il y a un escalier en bois avec deux rampes elliptiques opposées, sinueusement harmonisé avec le palier par deux petits balcons parmi lesquels se trouve un banc qui repose sur le fond du panneau en bois. Le notaire G. De Vivo dit qu’en 1723 les tableaux, grands et moins grands, étaient mil et plus, et tous des auteurs célèbres : Carracci, Guercino, Bruguel, Tintoretto, Rubens, Vaccaro, Giornado, Solimena.

(G.MACCHIAVELLI- F.TIRONE I TESORI DI PIAZZA DEL GESU’ NUOVO pp. 17-18)

Le palais est situé en face de celui du Prince Càssero, également aristocratique, le général Francesco Statella, ça aussi en grande partie achetée pas d’autres, près de la grande Piazza del Gesù Nuovo, dans laquelle, au lieu où il a été érigé en 1703 un monument à Philippe V, puis abattu par le disciples de Charles VI en 1707, a été construit – et où elle se trouve encore– la flèche portante de la statue de l’Immacolata. Dans la construction du majestueux portail, s’alternent, décorativement travaillées: les pipernos foncées, pierre napolitaine dérivée de l’éruption de lave du Vésuve, ansi que des frises de marbre blanc : la vaste cour, spacieuse et confortable, l’escalier principal tout en piperno, de grandes et lumineuses chambres. Le palais a été cité par Giacomo Casanova dans ses « Mémoires » pour les somptueuses fêtes, les déjeuners et des diners à base de « maccheroni frutti di mare », et surtout pour les longues nuits, qui, avec une grande discrétion, se passaient dans une de ses nombreuses chambres au troisième étage, à la table de jeu, chez le propriétaire le duc Pignatelli di Monteleone, chez Carafa le duc de Maddaloni, chez Statella, prince de Càssero et chez autres aristocraties napolitains.

A cette table ne pouvait pas manquer l’aventurier vénitien, qui a perdu et a gagné, a-t-il dit, des sommes substantiels, et il a eu l’occasion d’expérimenter, toujours selon lui, l’amitié de ces messieurs très intimement. Casanova écrit qu’à cette occasion, il a eu l’honneur d’être présenté à la Cour et de baiser, comme tradition, la main du roi Ferdinand IV, qui avait alors seulement neuf ans. Le palais, à l’époque de Casanova, – 1759 – avait été restauré par le père du prince Pignatelli depuis quarante ans. On peut le lire sur la pompeuse inscription gravée sur le beau portail, ornée d’une frise de marbre :

Nicolaus Pignatellus – Dux Monteleonis – Primores inter Hispanae Magnates – Avita Aedes restituit ampliavit ornavit Anno salutis – MDCCXVIII C’est de cette façon que s’alternent, à Naples, les familles d’Espagne et de France qui, alliées à celles d’origine napolitaine, se sont définitivement établies. C’est pour ça que Naples représente bien le siège, la synthèse, et presque le symbole d’une latinité très noble, de tous temps. Il est intéressant de suivre le déroulement de la fortune de Degas pour avoir une vue complète de sa progressive ascension économique, due, en vérité à sa sagesse, sa prudence et sa persévérance dans un travail incessant. En fait, le palais a été acheté par lui: une décision de la IV chambre de la Cour civile de Naples du 22 Septembre 1823, dans l’appel d’offres public, du grand appartement au deuxième étage de vingt-deux chambres, tandis que plus tard, dans la même année, – 1823 – et puis en décembre 1828, il a obtenu presque la totalité des actions par les autres, qui avaient concouru et qui étaient restés soumissionnaires dans le premier appel.

Mais ce n’est qu’en 1832, par la loi du 1er Juin, que le prince Don Diego Pignatelli, duc de Monteleone, et ses autres parents, comme lui dépossédés, était en mesure de recevoir la lourdeur des procédures de tous les temps, le solde du prix, avec des avantages évidents de l’acheteur Degas.
Le palais Pignatelli de Monteleone est devenu le palais du banquier Degas où il s’installe avec sa femme et ses nombreux enfants, en 1825, et il en confie les travaux de restauration et d’adaptation aux besoins de sa maison à un autre célèbre architecte de l’époque, Stefano Gasse, également d’origine française.

(Extrait de « Degas e la sua famiglia a Napoli » 1793 – 1917 di Riccardo Ramondi, SAV Napoli.)

FOCUS: Palais “de Gas”

Pas tout le monde sait que le grand peintre Edgar Degas avait ses grands-parents paternel et son père napolitains. Qui étaient les Degas ? C’était une famille d’origine française de la région Langue d’Oc, en France. L’origine du nom de famille part de De Gas, De Gast, De Guast puis après la révolution française dans la forme actuelle de Degas. Nobles et seigneurs avec le prédicat « De Bagnolis » du XIII siècle, au quel ils ont ajouté le nom de famille actuel en XVI siècle, et l’ont inscrit dans la noblesse et le « Catalogue des Gentilshommes » de la province du Languedoc, du 8 Novembre 1670, avec le blason enregistré dans l’ « Armorial Générale » en 1660 et dans le « Registre de la Generalité de Montpelier » au feuillet 537, les Chevaliers du prestigieux ordre d’Orléans, une des familles royales françaises.

Brigantino – Il Portale del Sud

Leggi altro

Nos chambres

L’Hôtel Maison Degas offre à ses clients une confortable salle principale avec un petit rafraîchissement café-bar, TV et musique, 8 chambres dont trois doubles standard, une triple supérieure (idéale pour groupe et famille – grâce aussi à la possibilité d’un canapé-lit confortable). Cette chambre donne sur la célèbre Piazza del Gesù Nuovo ; 4 chambres doubles, adaptables aussi pour une seule personne, avec vue sur les toits du centre historique.
Les chambres sont meublées avec goût dans un style moderne et équipées de tous les conforts.

Depuis les chambres, l’œil est attiré par la perspective saisissante de la vue, des anciens toits du centre historique… d’où l’éclairage par la lumière du soleil ainsi que les lumières de la nuit créent un jeu avec les particularités architecturales de la Piazza del Gesù Nuovo.





eccellenwifi

BOOKING ONLINE

Chambre Triple/Quadruple à partir de 90 euros

Chambre 2, « Danseuses en rose » : chambre confortable de 30 mètres carrés, avec services internes.
L’ameublement se compose d’un lit double, un lit simple, un canapé-lit, une table ronde avec quatre chaises, tables de chevet, un bureau, porte-bagages, placards, réfrigérateur. Avec vue sur la Piazza del Gesù Nuovo.

Chambres doubles à partir de 75 euros (60 euros s’il s’agit d’une seule personne)

Vous pouvez choisir d’avoir la vue sur la charmante Piazza del Gesù Nuovo ou bien sur la cour du Palazzo Pignatelli di Monteleone du seizième siècle (aujourd’hui monument national).
Le chambre de 15 mètres carrés est très confortables. L’ameublement se compose de lits doubles ou simples, armoire, tables de chevet, fauteuil, bureau et porte-bagages.

Services gratuits pour nos client à l’arrivée:

  • 1 bouteille d’eau minérale
  • Dégustation de bienvenue de pâtisserie tipique neapolitaine et café
  • Upgrade pour une chambre de catégorie supérieure (selon disponibilité)
  • Plan de la ville et informations touristiques
  • Accueil et réception en anglais et français
  • Accueil et réception assurée 16/24
  • Billet d’entrée réduit pour visiter le complexe monumental de Santa Chiara

Services de l' Hotel

  •  Salle de bain privée avec douche et sèche-cheveux
  •  TV à écran plat
  •  Téléphone
  •  Accès au WiFi
  •  Chauffage central
  •  Climatisation
  •  Coffre-forta
  •  Lit supplémentaire ou berceau (sur demande)
  •  Vente de billets pour les concerts, spectacles, théâtre, événements sportifs
  •  Petit déjeuner de 8h00 à 11h00
  •  Petit déjeuner de 8h00 à 11h00
  •  Transport des bagages (sur demande)
  •  Pressing (sur demande)
  •  Service Bar dans la chambre (sur demande)
  •  Stockage de bagages gratuit
  •  Informations et matériel touristique
  •  Garage externe conventionné
  •  Service de nuit avec operateur disponible sur appel
  •  Réservations pour les visites guidées et excursions

Services Extra

  •  Organisation de transfert de et vers l’aéroport, la gare et le port de Naples avec des tarifs spéciaux
  •  Service de navette pour les petits groupes (min. 8 personnes)
  •  Services d’agence de voyage et tourisme
  •  Vente de billets maritime et ferroviaire
  •  Visites guidées et excursions thèmatiques
  •  Location de voitures avec ou sans chauffeur
  •  Location voitures
  •  Location vélos
  •  Convention avec salle de gym et centre bien-être
  •  Service fax et photocopie

Check-in et Check-out

Arrivées à partir de midi et jusqu’à 20 heures.

Arrivées à partir de midi et jusqu’à 20 heures.

Sur demande, selon disponibilité, dans l’attente d’entrer dans la chambre ou du départ, vous pouvez toujours utiliser les aires communes et les services fournis par l’hôtel.

Les conditions d’annulation

Jusqu’à deux jours avant la date d’arrivée prévue il est possible d’annuler ou de modifier la réservation sans qu’aucun frais ne soit facturé. Par contre, en cas d’annulation ou de modification tardive ou l’absence de présentation, la première nuit sera facturée.

Renseignements

Il tuo nome (richiesto)

La tua email (richiesto)

Il tuo messaggio

Inserisci il seguente codice captcha

  accetto le condizioni espresse in Privacy Policy

Direct Booking

Prezzi per camera

Bassa Stagione

Media Stagione

Alta Stagione

DAL 10/01 AL 29/02
DAL 05/11 AL 30/11
DAL 01/03 AL 31/03
DAL 01/08 AL 31/08
DAL 01/04 AL 31/07
DAL 01/09 AL 04/11
DAL 06/12 AL 09/01
Doppia uso singola
60,00 €
65,00 €
70,00 €
Doppia uso matrimoniale
80,00 €
85,00 €
90,00 €
Tripla / Quadrupla
100,00 €
110,00 €
120,00 €
Letto aggiunto
10,00 €
10,00 €
10,00 €
Bambini 0-12 anni in camera
Gratis
Gratis
Gratis

*Les tarifs ci-dessus sont par chambre, par nuit, comprenant de petit déjeuner sucré et salé typique napolitain. Les enfants de moins de 12 ans peuvent loger gratuitement dans la chambre des parents dans un lit supplémentaire. Il n’est autorisé qu’un lit supplémentaire par chambre. Petit animaux acceptés (sur demande). ****Les tarifs ci-dessus ne comprennent pas le taxe de séjour de 2 euros par personne et par nuit. Taxe de séjour: (établie par la Ville de Naples à partir du 1er Juillet 2012 avec la résolution n°20 du 21/06/2012 à payer par les séjournant résidants dans les hôtel et autres hébergements touristiques de la ville de Naples). Exemptions : 1)mineures de dix-huit ans ; 2) les résidents de la municipalité de Naples.

Booking online by Hotel.BB